mardi 3 novembre 2009

D'autres nouvelles...

Dimanche, pendant la soirée, on a reçu ce courriel:

Bonjour Marco et Josee,

mon nom est XXXX et je travaille avec XXXX a Soleil des Nations.

J,ai adopte moi meme un fraterie de 3 enfants (en 1998) ils avaitent 7,6 et3 ans a l,epoque et ils ont 18,17 et 14 aujourd,hui.

Si vous voulez je peux vous appeler pour jaser un peu sur le choix d,adopter des frateries et aussi de parler avec vous la situation actuelle en Colombie.

Est ce que vous pouvez me donner votre numero, si vous voulez parler en peu?

C,est toujours plus facile pour moi a faire des appels les matins si possible (j,ai 5 enfants, alors les apres midi et des soirs sont plus difficile).

a bientot,

XXXX

**********************************

On capotait un peu pcq on ne veut pas adopter 3 enfants. 2, c'est vraiment le max qu'on veut. Surtout que si tout se passe bien et que l'adoption se concrétise pour vrai, on va peut-être essayer pour un enfant naturel un moment donné. PEUT-ÊTRE.

*********************************

On a eu un autre courriel aujourd'hui, de la madame de l'agence. Le voici:

Bonjour Josée et Marco,

Oui ce serait envisageable de vous inscrire pour une fratrie de 2 enfants.

Nous avons inséré quelques formulaires sur notre site Internet, il y a peu de temps. Vous pouvez consulter notre site Internet. Mais avant, je vous suggère de discuter avec ma consoeur. Elle pourra répondre à vos questions à ce sujet.

Bonne chance.

**********************************

Donc, là, on est un peu plus encouragés de voir que OUI, nous pourrions adopter 2 enfants. Je vais donc envoyer notre numéro de téléphone à la madame qui a adopté 3 enfants et lui demander de me contacter. Ensuite, nous préparerons le formulaire et leur enverront.

Je vous dis que ça me fait vivre des émotions en montagnes russes tout ça depuis quelques semaines... T'sé, quand tu te dis que tu le sens que tu n'as pas été choisis, ça fait mal en maudit. Pcq on s'entend que ça nous éloignait de notre rêve.

Là, on dirait que ça me donne un boost et que je me dis que peut-être que nous pourrons le réaliser notre rêve d'être parents. Même si nos enfants ne seront pas sortis de mon ventre, je sais que je vais les aimer de tout mon coeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

About this blog