jeudi 13 janvier 2011

Les noms

Évidemment, qui dit adoption, dit changement de nom(s).

Les garçons ne portent plus leurs "anciens noms de famille". Non, ce n'est plus le cas depuis le jugement.

Ils sont appellés Alexander B-G et Andrés B-G. Le B représentant le nom de famille du père et le G, celui de la mère.

Ici, on est habitués lors de noms de famille composés que ce soit celui de la mère en premier et ensuite, on termine avec celui du père. Mais en Colombie, c'est l'inverse.

Donc, on a dû faire un choix en remplissant les documents pour l'État Civil car on doit faire émettre des certificats de naissance au Québec.

On a décidé de poursuivre la tradition colombienne et leur donner nos 2 noms de famille. Même si ça va être long à écrire et tout le tralala. Pour mon chum, c'était important qu'ils portent les 2 noms pour "honorer" la famille. Comme 2è prénoms, on a décidé de leur donner leur 1er prénom colombien donc pour Alexander, il aura comme 2è prénom Jhon et pour Andrés, il aura Giovanni. On trouvait ça important de leur garder une partie de leur identité, de leur passé.

2 commentaires:

  1. Quelle dilemme, garder le prénom d'origine ou le changer... Lorsque l'enfant a plus de 2 ans, ce n'est pratiquement pas possible de le changer...Je crois que la majorité des parents adoptants gardent le prénom d'origine, non ?

    RépondreSupprimer
  2. Ils avaient les 2 prénoms comme prénoms mais on peut laisser tomber un des 2 et le mettre comme 2è prénom. C'est ce qu'on a fait car leur prénoms usuels en Colombie étaient Alexander et Andrés et non Jhon et Giovanni.

    RépondreSupprimer

About this blog